Lithium – Aurélien Gougaud

9782226329752_w385Titre : Lithium
Auteur : Aurélien Gougaud
Maison d’éditions : Albin Michel

Format Broché : 16€
Format Ebook : 10,99€

Quatrième de couverture :Elle, vingt-trois ans, enfants de la consommation et des réseaux sociaux, noie ses craintes dans l’alcool, le sexe et la fête, sans se préoccuper du lendemain, un principe de vie. Il vient de terminer ses études et travaille sans passion dans une société où l’argent et roi. Pour eux, ni passé ni avenir Perdus et désenchantés, deux jeunes d’aujourd’hui qui cherchent à se réinventer.

Dans un texte crépusculaire, Aurélien Gougaud entremêle leurs voix, leurs errances, leur soif de vivre, touchant au plus près la vérité d’une génération en quête de repères. Un premier roman d’une surprenante maturité, qui révèle le talent d’une jeune auteur de vingt-cinq ans.”

Mon avis : Je commencerais par dire que je ne suis pas d’accord avec cette quatrième de couverture. Pourquoi ? Parce que NON, l’auteur n’est pas au plus près de la vérité d’une génération en quête de repères. NON, NON, NON et NON ! Moi aussi je fais partie de cette génération, je n’ai pas encore passé le cap des 25 ans, et oui, c’est vrai, comme beaucoup je suis ou j’étais en quête de repères, oui, c’est vrai, notre génération est perdue, dans le sens où le monde d’avant n’est pas celui qu’on veut mais tant qu’il y aura les générations futures, notre génération ne pourra pas être celle qu’elle veut, elle ne pourra pas faire ce qu’elle veut de ce monde. Nous sommes des pacificistes dans un monde où des pays se font la guerre pour du pétrole ou des religions, nous sommes tolérants (oui je sais il y a des gens qui ne se sentent pas concerné mais je donne ma généralité), oui je suis choquée qu’en 2016 on soit encore homophobe et compagnie. Donc oui, je définirais notre génération de tolérante dans un monde qui ne l’est pas à cause des plus vieilles générations.

Bref, je ne suis pas d’accord avec cette quatrième de couverture et avec ce livre. Je le dis maintenant, je suis extrêmement déçue, ce livre va être mis dans une boite à livres, peut-être fera-t-il le bonheur de quelqu’un d’autre. Je n’ai pas aimé parce que pour moi il ne décrit pas notre génération, il est beaucoup trop simpliste alors que notre génération n’est pas simple du tout. On ne peut pas nous résumer à des êtres perdus qui boivent, prennent des drogues, baisent n’importe qui et passent leur temps à penser soirées et à se bourrer la gueule, à bosser dans des jobs sans morale pour de l’argent. NON je suis désolée mais je refuse d’être stigmatisée ainsi, je refuse que ma génération soit réduite à cela. Un livre bâclé sur un sujet tout de même assez important, je l’ai d’ailleurs acheté pour ça, parce qu’il parle de nous. Alors désolé Monsieur Gougaud, vous avez 25 ans, vous êtes ma génération mais visiblement on ne la vit et ne la voit pas de la même façon. Je ne sais pas si vous l’avez simplifié ainsi juste pour que votre livre ce vende très bien et vous rapporte assez d’argent pour partir en vacances, ou si c’est pour qu’il plaise au plus grand nombre, à ces générations précédente qui veulent lire ce genre de choses sur nous, mais à mon avis, portez un nouveau regard sur notre génération.

Sinon, le point positif, parce qu’il y en a un dans ce livre, c’est que ça se lit extrêmement bien, je ne remet pas en cause l’écriture de l’auteur, mais vraiment sa façon de traiter ce sujet, en l’occurence : NOUS.

Je m’arrête là, je vais regarder HP 6, je pense que j’ai été assez assassine avec ce livre… Je vous fais des bisous. Et vous souhaite un bon dimanche.

A très vite. 

PS : Si il y en a qui sont intéressés par un SWAP de Noël, on peut essayer d’organiser ça. Contactez moi via Twitter ou mail ou Instagram ou Facebook, je pense que vous savez où me trouver.

 

Leave a Reply