Alors vous ne serez plus jamais triste – Baptiste Beaulieu

9782213680712-X_0

Titre : Alors vous ne serez plus jamais triste.
Auteur : Baptiste Beaulieu
Maison d’éditions : Fayard / Le Livre de Poche

Quatrième de couverture : “Un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis le départ de sa femme, a décidé de mettre fin à ses jours. Dans le taxi qui le mène à l’hôpital pour régler quelques affaires, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, la chauffeuse lui demande de se soumettre à toutes ses fantaisies pendants sept jours.
Le compte à rebours est lancé. Lequel, du désespoir ou de la joie de vivre, l’emportera ? Avec poésie et sensibilité, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde.”

Mon avis : Comme La bibliothèque d’Elé, j’ai trouvé ça drôle et touchant. Il est vrai, que ce roman n’indique rien de vraiment amusant… On va y parler d’un homme qui veut se suicider suite au départ de sa femme… Joyeux… Youhou ! Sortons le champagne ! Mais cet homme tombe par hasard ? sur cette vieille dame complètement déjantée, excentrique voire folle. Et cette femme va changer sa vie, du moins, elle va essayer de changer l’avis arrêté de l’homme sur son suicide en lui montrant que la vie n’est pas que tristesse, solitude et dépression ; mais qu’elle se doit d’être vécue.

Elle a une semaine pour le faire changer d’avis… Sept petits jours durant lesquels elle va faire vivre à l’homme tout et n’importe quoi. Elle va l’entrainer dans sa folie. Et c’est là la beauté du livre, l’homme n’a plus rien à perdre, il décide que quoiqu’il arrive il se suicidera dans sept jours, du coup, il fait tout ce que la femme lui demande. Il se fait entrainer dans des activités aussi démentes les unes que les autres, je pense là à l’histoire du cercueil, je n’en dirais pas plus, lisez le livre pour comprendre de quoi je parle ahah. Bref, elle essaie de lui faire comprendre tant bien que mal, que la vie se doit d’être vécue à fond, qu’il a la chance d’être en vie, de ne pas être condamné à mourir d’une maladie comme certains et qu’il n’a donc pas de légitimité à se suicider bien que sa femme ne soit plus auprès de lui. Ce n’est pas parce que l’amour est perdu que la vie n’est plus. On peut probablement encore aimer et vivre après. Pas de la même manière, certes.

Pour finir, je tiens à dire que la fin, je ne m’y attendais pas. Mais alors pas du tout, je n’ai pas pleuré, mais presque, je ne vous avouerais pas que j’ai versé une ou deux ou plus de larmes. JAMAIS je ne le dirais. Plus sérieusement, cette fin est émouvante je trouve, inattendue et belle. Je tiens aussi à souligner un détail que j’ai beaucoup aimé. Les pages sont en ordre décroissant, comme la vie en fait, plus on avance, plus le 0 (la mort) approche.

Du coup, le médecin est-il mort ? A-t-il retrouvé goût à la vie ? Découvrez-le en ouvrant ce roman de Baptiste Beaulieu.

Et surtout, n’oubliez pas, profitons de la vie tant que nous avons la chance d’être vivants !!!

Je vous souhaite un bon dimanche,

Annabelle.

4 Replies to “Alors vous ne serez plus jamais triste – Baptiste Beaulieu”

  1. Il me fait souvent de l’oeil, je n’ai pas encore décidé si je voulais le lire…

    1. LesPetitsCarnetsDABL says: Reply

      Si tu ne le lis pas, ce n’est pas un drame non plus. Mais il est vraiment sympa.

  2. Ahhh si je ne l’avais pas déjà lu, j’irais l’acheter directement !
    Ta chronique me donne envie de m’y replonger une deuxième fois

    1. LesPetitsCarnetsDABL says: Reply

      Oh, t’es mignonneuuuuuh. <3

Leave a Reply