Un amour d’espion – Clément Bénech

Titre : Un amour d’espion 
Auteur : Clément Bénech
Maison d’éditions : Flammarion

En Librairie le 23 août 2017

PARTENARIAT


Quatrième de couverture : “Au fond, j’ai l’impression que nous ne sommes plus que des Marco Polo parodiques », autant dire de simples touristes. Voilà l’amer constat que le narrateur, étudiant en géographie, partage avec son amie Augusta au détour d’une conversation Facebook. Il n’en faut pas plus à la jeune femme, fraîchement débarquée aux États-Unis, pour lui proposer le plus fou des séjours, un « voyage à dessein » exalté et périlleux. Direction : New York, où Augusta l’attend pour percer à jour l’identité de son petit-ami, rencontré sur une application pour Smartphone. Pourquoi ce critique d’art venu de Roumanie se fait-il inlassablement accuser de meurtre par un internaute sous pseudonyme ? C’est ici que commence la filature du narrateur-détective, qui n’est peut-être pas le seul à suivre la piste de l’inquiétant et mystérieux Dragan.
À la faveur des péripéties new-yorkaises de cet « amour d’espion », Clément Bénech pose un regard plein d’esprit et de malice sur les rencontres sentimentales et notre époque d’espionnage amoureux. Si le virtuel s’invite dans le réel, qui espionne qui ?”

Mon avis : J’avais découvert Clément Bénech avec Lève-toi et charme puis j’avais lu L’été Slovène que j’avais moins aimé, mais quand même. Alors quand j’ai découvert qu’il sortait un nouveau roman pour la rentrée littéraire, je n’ai pas pu attendre. J’ai demandé à Flammarion s’ils pouvaient me l’envoyer ; et ils ont dit OUI !! La joie !!!
Trop heureuse que j’étais, j’ai vite déchanté parce que j’ai eu du mal à trouver le temps pour le lire… Et finalement, j’ai réussi à me poser pour lire ! Halleluja ! Parce que vraiment, j’ai adoré ! Ce que j’aime avec Monsieur Bénech, c’est qu’il n’a écrit que trois romans (connus) pour l’instant, et ils sont bien écrits. C’est fluide et en même temps, j’apprend de nouveaux mots.
Sinon, revenons-en à l’histoire, le plus important quand même. On suit la filature que mène un certain étudiant en géographie. Son amie Augusta lui a demandé de suivre Dragan, son petit-ami. Ce dernier lui cache quelque chose… Mais quoi ? Dragan faisant semblant de ne pas comprendre ce qu’Augusta veut savoir… Il commence à la perdre. Ce que l’ami étudiant va découvrir va-t-il leur permettre de continuer leur histoire d’amour commencée grâce à Tinder.
Clément Bénech nous dépeint l’amour version numérique en une nous montrons pas que les mauvais côtés, au contraire. Il nous montre aussi l’obsession amoureuse que Tinder a fait surgir. La même obsession possessive qu’un enfant avant Noël (quand il ne croit plus au père Noël évidemment)”Je veux ça ! Je vais le chercher partout jusqu’à l’avoir !

Vraiment, un excellent roman signé Clément Bénech !

Encore mille fois merci aux éditions Flammarion qui m’ont envoyé ce livre !!

Leave a Reply