Vers une salle de bain plus écolo


Hygiène & cosmétiques, Lifestyle / dimanche, avril 29th, 2018

Bonjour, 

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler du changement de notre salle de bain. Un changement qui s’opère petit à petit. Surtout de mon côté, difficile de faire changer les habitudes de mon amoureux. Mais bon, doucement il s’y met. Alors elle n’est pas encore totalement Zéro Déchet mais du moins elle est devenu écolo !

Déjà, j’ai acheté un petit panier en osier à Action, pour vraiment pas cher, qui sert à mettre les déchets compostables, comme les cotons tiges de monsieur en papier et coton bio. Oui, ce sont les seuls déchets de la SDB. Il nous reste une petite poubelle classique pour mettre les cheveux par exemple, qui, d’après ce que j’ai lu ne se mettent pas au compost parce que ça ne se décompose pas très bien. Et le reste, va aux recyclables : bouteilles de shampoing vide et gel douche.

 

 

Le contenu de la SDB est assez simple et presque minimaliste puisque je ne suis pas une jeune femme qui se maquille. Je ne me maquille que pour les grandes occasions, genre un mariage. Mais sinon, je n’aime pas vraiment ça. Je trouve que je ne sais pas vraiment me maquiller et tout ce que je mets c’est : mascara, crayon et rouge à lèvres. Mais surtout, ça m’irrite très vite de me maquiller les yeux. Bref.

Pour commencer à vous présenter ma SDB, je vous montre ma boite en verre avec un couvercle en bois dans laquelle j’ai mis les cotons lavables de Les Tendances d’Emma offert par UnBrinDeCulture ! Ces cotons lavables sont tops ! Je les ai utilisé pour me démaquiller après le mariage auquel nous étions invité, et sinon je les utilise tous les jours avec de l’eau pour me nettoyer le visage. Ils sont hyper doux et au moins, je n’ai pas peur de me mettre des fil de coton dans l’oeil.  Parce que oui, avec des cotons jetables, classiques, achetés à bas prix, à chaque fois le coton se filait (je ne sais pas trop comment dire) et je me retrouvais avec des bouts de coton sur les cils qui risquaient, avec ma maladresse de finir dans mon oeil. Là, plus de stress héhé. Pour le lavage, je les mets avec mon linge, en machine à 30°C.

Et je me suis achetée une brosse à cheveux en bois, l’autre plastique commençait à rendre l’âme depuis le temps que je l’avais. Autant vous dire que je kiffe cette brosse à cheveux ; beaucoup moins dure qu’une brosse en plastique, elle ne m’arrache pas les cheveux (j’ai tendance à tirer quand j’ai un noeud, je sais c’est pas bien mais je n’ai aucune patience ahah). J’ai acheté cette brosse chez Naturéo à Nogent le Rotrou, sinon vous pouvez la trouver sur le site GreenWeez.

Dans l’autre petite boite au couvercle en bois, ce sont les cotons-tiges de monsieur en papier et coton bio. Ils vont dans notre compost, celui qui met du temps à se décomposer, c’est à dire le compost des litières de nos lapins. Comme pour les chats, il ne faut pas mélanger avec le compost de tous les jours, l’urine de nos animaux n’étant pas bonne pour notre jardin si on la met trop vite dedans, d’après ce que j’ai compris de plusieurs discussions sur le groupe Facebook de la famille Zéro Déchet.

Ensuite, j’ai découpé une éponge de courge luffah (je ne sais jamais comment ça s’écrit) pour en faire des portes savons. J’en ai mis dans notre cuisine et un sur le lavabo de la salle de bain avec les premiers savons que nous avons fait maison. Je ne pense pas vous mettre la recette sur le blog car elle ne me convient pas. Je voulais essayer de fabriquer des savons, du coup j’ai pris la recette Aroma-Zone qui utilise une base savon, c’était mon galop d’essai dirons-nous, maintenant je cherche une recette de savon maison à base de lait, produit plus naturel à mon sens.

Voilà, le savon fait maison sur son éponge Luffah. Il sent super bon la pomme et nettoie bien cela dit.

Pour compléter ma panoplie Zéro Déchet, je suis passé l’oriculi en bois de chez Lamazuna. Il m’a fallu un petit temps d’adaptation quand même à cette chose. Ca ne s’utilise pas de la même façon qu’un coton tige, c’est un peu déroutant au début mais on s’y fait rapidement. Et puis si on y regarde de plus près, c’est assez mignon cette tige en bois orné d’une petite perle colorée !

Et je ne vous la présente plus, ma brosse à dents Miswa ! Avec son manche compostable, adoptée depuis que je l’ai essayé ! Je ne jure plus que par la brosse à dents en bois ! Et vous y voyez aussi mon dentifrice fait maison ! Dont la recette sera sur le blog un jour ahah. Il faut que je refasse du dentifrice et que je vous photographie tout ça. Je préférais le tester avant de vous donner la recette.

Et ensuite parlons produits d’hygiène pas Zéro déchet mais écolo ! Achetés pour la plupart chez Naturéo. J’ai préféré commencer par acheter des produits BIO plutôt que de les fabriquer tout de suite moi-même, tout simplement pour habituer ma peau petit à petit à certains produits, huiles essentielles etc. C’est donc un choix tout à fait réfléchi, pas par consumérisme mais pour y aller progressivement.

Désormais j’utilise ce gel d’aloé vera comme une crème pour le visage. Une fois par semaine je fais un masque d’argile rose, qui fait un bien fou à mon visage. Vraiment. Je me demande comment j’ai pu dépenser plus d’une centaine d’euro en produits clinique régulièrement alors qu’un masque à l’argile rose et du gel d’aloé vera suffisait ! Et pour le déo je teste celui de la marque Acorelle qui fonctionne très bien.

Pour la douche, j’utilise un savon tout simple, au lait d’ânesse. Celui-ci m’a d’ailleurs été offert par Marine du Blog UnBrinDeCulture (oui elle m’a gâté !). J’utilisais le shampoing Centifolia à l’aloé vera qui ne convenait finalement pas à mes cheveux qui graissent vite. J’avais l’impression qu’ils graissaient un peu plus avec ce shampoing-ci. Du coup, arrivée à la fin de la bouteille, je suis allée en acheter un autre pour essayer, j’ai trouvé ce shampoing Cattier pour cheveux régraissant vite, j’aime beaucoup son odeur (vinaigre de romarin) et il fonctionne vraiment bien ! Mes cheveux graissent moins vite et sont beaucoup plus soyeux. Un réel bonheur !

 

Voilà, je vous ai présenté ma SDB qui tend vers le ZD ou tout du moins des produits plus sains parce que pour moi, la SDB est la pièce la plus facile à convertir à ces nouvelles convictions. Peut-être parce que c’est la plus petite pièce de la maison, ou parce qu’on y a beaucoup moins de choses, je ne sais pas vraiment, mais c’est vrai que beaucoup font la transition par cette pièce. Donc si pour ceux, qui veulent changer, ça peut vous aider, j’en suis ravie.

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne soirée,

Annabelle.

8 réponses à « Vers une salle de bain plus écolo »

  1. Coucou !
    C’est chouette de voir tout ce que tu as mis en place dans ta salle de bain. Je suis également dans une démarche ZD/ écolo. Petit à petit je termine mes produits cracra & pas écolo que je remplace par de nouveau bien meilleurs pour ma santé et pour la planete.
    Je suis passée aux cotons réutilisables depuis un moment & au savon saponifié à froid. J’utilise également des huiles végétales en tant que crème hydratante et après la petite période de transition, ma peau réagit très bien. Je souhaite continuer sur cette voie & c’est chouette de voir que je ne suis pas la seule. 😛
    Bises

    1. Oui tu as raison ! La peau s’habitue assez vite aux produits sains et je pense que l’inverse n’est pas ou plus aussi facile, mais qui voudrait retourner en arrière ? J’utilise aussi des savons saponifiés à froid fait par chez moi en plus ! Hyper Ecolo du coup x)
      Oui, ça rassure de voir d’autres personnes dans le même état d’esprit, dans la même démarche. On se dit que petit à petit on peut tous y arriver et qu’on va y arriver. 🙂

  2. Bonjour et félicitations pour la demarche et l’article!
    Je suis assez novice aussi mais en progrès!
    Je suis d’ailleurs passé au déo solide (celui de clémence et Vivien « le fleuri » est top! Je l’utilise depuis Noel: 1 pot à 7,90€ Pour presque 4 mois d’utilisation) et shampooing solide de différents artisans…
    Je fabrique les savons: je n’en peux que te conseiller le site (ou blog?) « rêvons savons » qui est génial pour se lancer!
    Après, ça devient une drogue de faire ses savons en saponification à froid, et quelle douceur sous la douche!
    Bref, bonne continuation dans ta démarche! Et merci encore

    1. Oh merci pour beaucoup ! Je vais aller faire un tour sur Rêvons Savons alors ! 🙂

      Bravo à toi aussi pour ta démarche. C’est vrai que le solide et le fait maison revient beaucoup moins cher, c’est hyper économique tout en étant écologique. Que demander de plus ? 🙂

      Bonne continuation à toi aussi !

  3. Toujours un excellent article, il faudrait que je pense à faire le mien d’ailleurs. L’oriculi, je ne peut pas, je sais pas, j’aime mes cotons tiges, mais je viens de passer à des cotons tiges plus écologiques. Pour les shampoings, je teste jusqu’à trouver celui qui me conviendra le mieux.

    1. Oh merci Marine ! Oui, hâte de lire le tien !!! Ahah je comprend, je replonge parfois vers les cotons-tiges… C’est une habitude à prendre je pense. Et puis maintenant, un coton tige en papier et coton c’est écolo. Je comprend, difficile de trouver le bon shampoing tout de suite…

  4. Coucou 🙂
    Super article ! D’ailleurs, c’est en lisant ton article sur la brosse à dent Miswa que j’ai décidé de sauter le pas : hier, je me suis rendue compte que ma brosse à dent plastique était complètement morte, alors j’ai décidé de sauter le pas et ma brosse à dent Miswa est en route =D

    J’ai déjà adopté les cotons lavables de chez Les tendances d’Emma, et c’est fou ce que c’est doux ! Plus qu’à convaincre ma famille d’adopter des cotons tiges biodégradables, et de passer à des gels douches plus sain et on sera quasiment zéro déchet dans la salle de bain =D

    Merci pour tes articles zéro déchet, ils sont tops et ça motive vraiment pour sauter le pas 🙂
    A bientôt,
    Julie 🙂

    1. Oh merci ma jolie pour ton commentaire ! Ca me fait hyper plaisir de lire ça !

      J’ai hâte de savoir ce que tu vas penser de cette brosse à dents. Perso, je l’ai offerte à ma mère, maintenant elle veut que je lui en commande pour toute l’année. Et je pense que tu peux convaincre ta famille d’y passer à celle-ci 🙂
      Les cotons des tendances d’Emma t’as presque envie de leur faire des câlins tellement ils sont doux ahahah. Pour les convaincre, tu peux leur dire que les cotons tiges en plastique vont bientôt être interdit à la vente, ce qui est vrai si je ne dis pas de sottises. Et les papiers sont tout aussi bien que les plastique. Et même mieux vu que tu peux les mettre au compost étant donné que ce sont des matières naturelles qui se dégradent assez facilement.

      Ca me fait plaisir de partager tout ça avec vous ici, surtout si ça peut en convaincre certains de faire plus attention à notre planète, cette même planète que nous sommes supposés laisser à nos enfants, petits enfants etc…

      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.